Recettes gégéniques

Recette du Potjevleesch à la bière

Le Potjevleesch, c’est beaucoup plus facile à faire qu’à prononcer, le seul petit inconvénient, bien vite oublié devant tant de plaisir, c’est qu’il demande autant de temps de préparation que de temps pour apprendre à le prononcer ! En gros pour le manger le samedi soir avec les copains, on le commence le vendredi soir… Et ouais… mais c’est tellement bon !


Ingrédients :

Le principe du Potj’, c’est de mélanger au moins trois viandes différentes, en gros du lapin, de la volaille (poulet, dinde ou coq) et du veau ou du porc.
Il faut garder les os afin que la gélatine se fasse naturellement mais vous pouvez également rajouter un os à moelle (ou de la gélatine).

  • découpes de coq ou de poulet (cuisses, ailes…)
  •  2 cuisses de lapin
  •  300 grammes de sauté de veau ou de porc découpé en gros morceaux
  • os à moelle
  •  Une grande bouteille de bière de garde
  •  4 échalotes
  •  1 bouquet de persil
  •  1 carotte
  •  thym, laurier, baies de genièvre, sel, poivre

Recette :

  • Préparez un mélange d’échalotes et de persil ciselés.
  • Dans une terrine (ou un plat allant au four avec un couvercle), disposez les morceaux de viande, en couches successives. Entre chaque couche, mettez le mélange échalotes et persil, quelques morceaux de carottes coupées en rondelles, quelques baies de genièvre, du thym, du laurier, du sel et du poivre.
  • Recouvrez toute la viande avec la bière. (Attendez bien qu’elle descende jusqu’au fond !)
  • Couvrez votre terrine et mettez au four à 150° pendant 3h30/4h.
  • En fin de cuisson, éteignez votre four et laissez la terrine à l’intérieur jusqu’au lendemain matin…
  • ZZZZZZZZZZZZZZ’
  • Le lendemain matin, désossez vos viandes (le mieux, c’est d’y aller avec les doigts !) et disposez en petits morceaux dans une seconde terrine en prenant soin de ne pas mettre toutes les mêmes viandes ensemble et en faisant attention de ne pas « perdre » trop de gelée. Vous pouvez également mettre les rondelles de carottes et les morceaux d’échalotes, glanés au passage.
  • Réchauffez la gelée si c’est nécessaire pour la couler sur votre terrine et mettez la au frigo jusqu’au soir.

A déguster bien évidemment avec des frites et une salade verte bien vinaigrée, sans oublier la bière bien fraîche ! 😉
C’est peut-être long mais qu’est-ce que c’est bon !

Un autre pour la route ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *