Barbarians of Lémuria Héros

Anathème, assassin

Présentation :

Nom : Anathème
Carrière : Assassin, joueuse d’aiguilles
Physionomie : plutôt bonne !
Caractère : Charmante, agréable, sociable, exubérante, docile. Bonne à marier en somme !
Arme favorite : les aiguilles en tous genres… natures, soporifiques ou enduites de poison.
Particularité : Haine viscérale de la sorcellerie


Biographie :

Que dire sur Anathème ? Tout d’abord, son prénom. Loin d’être anodin, Anathème signifie : « condamnation sévère ou malédiction visant une personne pour ses actes ou ses opinions ». Anathème est à la fois, les deux. A la fois jugée et à la fois bourreau, ce prénom lui sied finalement à ravir !

Née au sein d’une compagnie de saltimbanques, les Conti, Anathème passa son enfance à parcourir les routes, villes et villages au gré des spectacles donnés par la troupe. Elle grandit, entourée du verbe et de la danse, des acrobates et des lanceurs de couteaux. Anathème montra très vite des aptitudes, picorant ici et là, parmi les talents de la troupe. Et peu à peu, elle les fit siens avec ma foi, une certaine dextérité pour le lancer.

La troupe des Conti était connue de toutes les cours des miracles du pays pour ses talents bien particuliers. Utilisés à bon escient, ceux-ci devenaient redoutables dès lors qu’il s’agissait de vol ou de meurtre. Nos saltimbanques s’en accommodaient fort bien, payés à la hauteur de leurs talents. Le spectacle pour illusion, le contrat rempli, la troupe reprenait la route vers d’autres contrées, cheminant vers l’oubli.


Le mauvais contrat ou le contrat de trop, on ne le saura peut-être jamais. Mais c’est aux alentours de Vinsbruk, alors qu’Anathème rejoignait le campement d’un pas léger après une journée pleine de richesse, que tout bascula !

Au milieu de la clairière se tenait une silhouette, déchirant le crépuscule de sa noirceur et psalmodiant d’une voix venue d’outre-tombe. à vous glacer le sang. Anathème resta figée devant l’horreur de la scène…
N’ours, le bulbalus de la troupe, d’ordinaire si paisible, se rua sur Courte-Cuisse et lui arracha la tête d’un coup de mâchoire ! Lupin, le lanceur de couteaux se transperça la poitrine avec un tisonnier qui gisait dans les flammes ! Tandis que Piotr, le jeune palefrenier et les autres membres de la troupe s’entretuaient. Une force bestiale et inhumaine s’était emparée d’eux ! Quand Anathème reprit ses esprits, tout était calme. Un silence assourdissant envahissait la scène… Elle chercha ses parents du regard… Etaient-ils encore en vie ? Avaient-ils pu fuir ? … La réponse redoutée ne se fit pas attendre. Au milieu des cadavres, gisaient leurs corps sans vie affreusement mutilés. Ils s’étaient mangés, la langue et les yeux et baignaient dans leur sang. Anathème en gerba tripes et boyaux ! Et leur fit le serment sur sa vie, de traquer sans répit ce mage inconnu et de le lui faire payer.

Et c’est depuis qu’Anathème parcourt les routes, villes et villages à la recherche de ce fantôme…


Note : La plupart des images ont été trouvées sur Pinterest. Nous remercions chaleureusement tous les contributeurs pour leur talent et espérons que cela aidera à leur diffusion et à leur reconnaissance, ce site n'ayant aucune vocation lucrative.

Un autre pour la route ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *